Road trip : Australie et Nouvelle-Zélande (le pré-voyage)

Road trip : Australie et Nouvelle-Zélande quote Nous préparons actuellement notre voyage en Océanie, au pays des kangourous et des kiwis. La préparation d’un voyage comme celui-là demande beaucoup de temps et de recherche. Vous pouvez bien sûr passer par une agence de voyages, mais celle-ci sera plus chère pour des services que vous pouvez faire vous-même.

Nous partons deux mois et demi, ce qui n’est pas assez pour prendre un PVT (je vous conseille ce site si vous voulez plus d’informations à ce sujet). Nous pouvons uniquement travailler sans rémunération financière (selon la loi), c’est pourquoi nous avons opté pour faire du Woofing, Coachsurfing et utiliser Helpx !

L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont connues pour leurs nombreuses espèces vivantes, sa barrière de corail pour l’un, ou encore ses magnifiques parcs, pour l’autre. Mais ce qui est le plus dangereux est le soleil ! Ces deux pays sont très proches du trou de la couche d’ozone. L’Australie est le pays où le taux de cancer de la peau est le plus élevé au monde.

Road trip : Australie et Nouvelle-Zélande banner
Paysage Australien

Première chose à faire : Choisir votre parcours et réserver les billets d’avion. Nous avons décidé de commencer par élaborer notre parcours pour choisir les différents vols que nous prendrons.

2700km entre Sydney et Cairns, qui demande environ 135kms par jour. Nous enlèverons des étapes directement sur place, en fonction de la météo et des distances à parcourir chaque jour. Pour nous transporter, nous allons louer un van. Faîtes attention si vous en réservez un, beaucoup de sites demande des cautions (qu’ils encaissent) d’une valeur de 3000$ (~1990€).

Le programme

  • Sydney (3 jours)
  • Blues Montaigns (2 jours)
  • Byron Bay (?)
  • Nimbin (1/2 journée)
  • SpringBrook (1 jour et demi)
  • Surfer’s Paradise (1/2 journée, si vous surfez, vous pouvez rester deux jours)
  • Brisbane (1 jour)
  • Noosa Heads (1/2 journée)
  • Rainbow Beach (1 jour)
  • Friser Island (3 jours, c’est le minimum pour allez sur l’île, sachant que vous devez louer un 4×4 pour vous déplacer)
  • Whitsunday (1 jour)
  • Grand Barrière de Corail (1 jour, si vous plongez, je vous conseil de le faire un peu plus bas avec des prix plus abordables)
  • Mission Beach (1/2 journée)
  • Cairns (1 jour)

Encore une fois, c’est un programme qu’on s’est fixé et qu’on ne va pas respecter à la lettre, parce qu’il faut savoir improviser pour aimer l’aventure ! Et puis ce n’est que de la préparation, on peut se tromper 🙂 Nous pouvons très bien rester uniquement 2 jours sur Friser Island au lieu de 3, par exemple.

Dans un premier temps, nous avons fait nos démarches sur le site ITAMatrix. C’est un outil indispensable pour la recherche de billets d’avion. Il compare tous les autres sites de « comparateurs de billets » et vous propose les meilleures offres.

Les billets d’avion

Road trip : Australie et Nouvelle-Zélande itramatrix_1

Pourquoi passer par là alors qu’il existe Kayak, bien plus simple à manipuler ? Justement pour ça, car il est plus complet dans le sens où vous avez à disposition plus d’options de recherche. Comme le montre l’image ci-dessous, vous avez le choix entre : Round trip, One-Way (aller simple), Multi-City (voyage avec plusieurs escales/destinations).

Les deux fonctionnalités intéressantes de ce site sont la capacité à étendre les dates de départs/retours (bien plus que les autres sites) et le fait de pouvoir choisir un nombre de km autour de l’endroit où vous voulez décoller. Par exemple, pour notre retour, atterrir à Londres, même avec le coût de l’Eurostar, revient moins cher que d’atterrir à Paris (les taxes des aéroports sont plus élevées que ceux de nos amis européens).

Sur la capture ci-dessous, en cliquant sur Nearby (à proximité), vous pouvez choisir la distance maximale du lieu de départ initial (ici Paris). En optant pour 300 miles, ce qui représente environ 483 kilomètres, avec comme choix Beauvais, Lille et les deux aéroports parisiens : Charles de Gaulle et Orly.

Road trip : Australie et Nouvelle-Zélande itramatrix_2

Après avoir cliqué sur Search, vous êtes redirigé vers une page qui propose un panel d’offres de billets d’avions, avec des fonctionnalité de tris.

Vous choisissez ensuite le vol que vous voulez (j’ai pris le moins cher pour l’exemple) : 1,152€ pour deux personnes !

Si vous voulez en savoir plus sur votre numéro de vol, vous pouvez le comparer avec d’autres vols identiques (qui font le même trajet) sur FlightRadar.

Le moins cher que j’ai trouvé sur Kayak est à 1 546€ soit une différence de presque 400€, ce qui est non négligeable. Vous pouvez ensuite prendre votre vol sur n’importe quel site, que ce soit le site de la compagnie aérienne ou sur vos sites de comparateurs habituels. Vous n’avez qu’à entrer la référence du vol et vous trouverez automatiquement votre vol !

Deuxième outil, c’est Google Flight, oui oui Google fait aussi dans les avions !

 

Ce qui est intéressent c’est qu’il permet de suivre l’évolution des prix jusqu’à plusieurs semaines. Vous pouvez, à tout moment, quand vous pensez que le prix ne peut plus vraiment baisser, acheter les billets.

Au niveau des assurances, nous avons pris une mastercard gold chez notre banque pour nous assurer au cours de notre voyage. Il prend en compte les transports, billets d’avions, rapatriements, etc. La carte coûte environ 10€ par mois (120€ pour un an), moins chez certaines banques et plus chez d’autres. Nous avons eu une réduction sur six mois à 0€ ce qui nous fait l’assurance à 60€ à deux pour un an (car la carte couvre également les conjoints du titulaire du compte. Si vous partez en couple penser à faire un compte commun). Alors qu’une assurance classique comme Chapka Assurance vous coûtera entre 250 et 350 euros par personne pour une durée de trois mois.

Le van

Dans un premier temps, nous vous donnons quelques conseils pour réserver un van en Australie :

  • Il faut comparer, comparer et toujours comparer. Recherchez dans votre moteur de recherche favoris « location van Australie », visitez une dizaine de site et faîtes vous une idée du prix moyen.
  • Réservez à l’avance (surtout pendant les périodes de fêtes ou de haute saison). Plus vous réservez tôt, plus le van sera moins cher. C’est pareil pour les avions à quelques exceptions près.
  • En Australie, vous pouvez, pour une dizaine d’euros, réserver un van sur une longue distance. Seul bémol, le trajet doit se faire entre cinq et dix jours.
  • Choisissez bien votre type de véhicule : Essence pour la plupart des vans et automatique (ou alors éliminer le reflex de passer ses vitesses avec la main droite :p). Bien entendu, plus le véhicule est équipé, plus il sera cher. Évitez de descendre en dessous des années 2000.
  • Certaines agences proposent des garanties « Price Match ». Si vous trouvez moins cher ailleurs, ils peuvent diminuer le prix.
  • La plupart des locations de vans se font entre Sydney et Cairns (car la majorité des vols arrivent à Sydney). Essayez l’inverse et vous pouvez gagner quelques euros.
  • Plus vous réservez sur une longue durée, plus le coût à la journée sera plus faible.

Nous venons donc tout juste de commander notre van pour les trois semaines en Australie ! Après avoir fait le tour de l’ensemble des sites de réservation, bouche à oreille, etc, nous avons enfin trouvé notre bonheur en la « personne » de vroomvroomvroom 🙂

Voici la bête : vroomvroomvroom/van (il n’y a aucun partenariat entre vroomvroomvroom et notre blog, c’est juste un bon plan).

Il nous a coûté 1756$ australien ce qui représente environ 1150€ divisé en trois personnes = 383€ par personne pour 18 jours de voiture / logement ! C’est pratiquement imbattable à ce prix-là. En plus du van, nous avons pris :

  • Draps/taies (ça prend trop de place dans le sac à dos) pour 10$
  • Une table d’extérieure avec quatre chaises pour 35$
  • Quatre bouteilles de gaz pour 12$

C’est un van pensé pour quatre personnes avec deux lits, un frigo et un réchaud. Le premier lit est derrière l’espace conducteur et le second, au-dessus du van (voir les photos ci-dessous).

L’assurance Sarrut

Vous allez me dire, pourquoi prendre une assurance alors que vous partez qu’un ou deux mois ? Tout simplement car c’est indispensable. Quand vous partez en voyage, vous oubliez souvent le fait qu’il peut vous arriver quelque chose. Si vous partez en Europe pour des vacances de quinze jours, vous pouvez oublier. Mais si vous partez à l’autre bout du monde, pour trois mois ou un an ce n’est pas la même chose.

L’assurance est d’ailleurs obligatoire en Australie si vous comptez travailler (PVT). Vous pouvez également penser qu’une carte bleue « Gold » peut vous couvrir sur une longue durée : ce n’est malheureusement pas le cas.

En cas de maladie, hospitalisation ou encore pour consulter un médecin, les coûts peuvent rapidement grimper et vous n’avez pas toujours prévu ces coûts supplémentaires. Une assurance vous permet d’éviter de vous retrouver dans des situations financières délicates.

Nous vous conseillons les Assurances Sarrut. Vous connaissez sans doute Chapka, Axa ou encore Allianz : Sarrut propose des équivalences pour un prix plus faible.

Sarrut vous couvrira pendant toute la durée de votre séjour, en cas de maladie, d’hospitalisation, de rapatriement ou de responsabilité civile privée engagée. Il existe trois types d’assurances :

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire ou sur les réseaux sociaux si vous ne comprenez pas, on est là pour vous aider !

Le guide de Voyage

Au cours de nos derniers voyages, nous avons acheté plusieurs guides différents : Routard, Lonely Planet, Petit Fûté et enfin à chaque voyage, un guide moins connu sur le marché (exemple celui D’Alex Bons Plans pour New York). Ce qu’on peut retenir c’est :

  • A chaque fois le Routard nous à déçu. Informations erronées, placements de produits, peu de bons plans, lieux trop touristiques.
  • Le Petit Fûté est écrit par des locaux donc ce n’est pas vraiment neutre..
  • Jamais eu de problèmes avec les Lonely Planet, qu’ils soient écrits en français ou en anglais (une moyenne d’une information erronée par livre de 300 pages)

C’est pourquoi pour ce trip en Australie et en Nouvelle-Zélande, nous avons opté pour les Lonely Planet (en anglais, ils ne sont pas dispos en Français et de toutes façons, c’est plus pratique de l’avoir en anglais pour les bons plans, les coins sympas, etc).

Très honnêtement, je l’ai reçu hier midi et je l’ai déjà dévoré ! Pas en entier mais il se lit très bien, tout est bien expliqué, les cartes sont assez détaillées. Ce qui est interessant c’est qu’il fournit un itinéraire très sympa, ainsi que des niveau de difficultés pour les randonnées.. Un conseil, n’hésitez plus !

Il existe en version papier et pdf. (Je préfère toujours avoir une version papier sur moi même si ça prend plus de place :))

Les applications utiles !

Mapsme (IOS) :

Cette application vous permet de sauvegarder des cartes hors ligne (pratique quand vous parcourez le Fjordland National Park en Nouvelle-Zélande et que vous n’avez pas de réseau !). Vous pouvez également enregistrer des points d’intérêts, qui définissent en quelque sorte votre parcours. Des chemins de randonnée sont également disponibles.

Campermate, la bible (IOS) :

Campermate vous donnes accès à tout ce que vous chercher ! Toilettes, wifi, stations service, les campings pour backpackers, points d’eau, etc. Tout ça avec les commentaires de milliers d’utilisateurs !

Mackeown (IOS) :

Mackeown vous donne l’emplacement de toutes les stations services les moins chers de Nouvelle Zélande.

CouchSurfing (IOS) :

Le CouchSurfing est un immense réseau social de plus d’un million de personnes qui vous offre l’hospitalité pour une nuit, deux nuits ou même pour un semaine, tout ça gratuitement. C’est un avantage conséquent pour les backpackers ou un voyage comme celui-là peut devenir très cher. Disponible à travers 250 pays !

Enfin, je vous conseille fortement de rejoindre des groupes Facebook : « Français en Australie », « Français en Nouvelle-Zélande ». Il y a beaucoup de groupe, et les réponses snot très réactives.

Voilà, nous commençons à préparer ce voyage avec beaucoup d’importance et beaucoup d’excitation ! La suite arrive plus tard 🙂

N’hésitez pas à nous parler de votre voyage en commentaire si vous êtes parti en Australie ou en Nouvelle-Zélande, ou si vous êtes également en train de le préparer !